Le blog de Jean-David Desforges

Pillage, trafic et destruction du patrimoine archéologique par l'Etat islamique

29 Avril 2017 , Rédigé par Jean-David Desforges

FRANCE - J'aurai le plaisir de vous accueillir le 3 juin prochain pour une conférence au Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny. C'est à 14h30. Tout est dans le titre.

 

 
 

Pourquoi l’organisation terroriste État Islamique vise le patrimoine archéologique et historique ? Entre héritage de doctrines rigoristes trouvant leurs places dans la mondialisation et l’hégémonie idéologique de l’Arabie Saoudite, soit le wahhabisme et le salafisme, les destructions de l’État Islamique renouent avec la tradition du pillage comme acte absolu de soumission du vaincu.
Le propos de la conférence s’attachera à détailler les exactions d’une idéologie prônant l’acculturation comme ciment d’une communauté imaginaire. Du Mali à la Somalie, puis de l’Arabie Saoudite elle-même aux événements récents d'Irak et de Syrie, la longue litanie des destructions s’enracine loin dans le passé tout en jouant sur les faiblesses de notre temps. En récupérant les réseaux du deuxième trafic illicite mondial, celui des biens culturels, l’État Islamique a pu devenir une organisation terroriste multi-milliardaire, reléguant à l’arrière-plan talibans et hezbollah.

Pillage, trafic et destruction du patrimoine archéologique par l'Etat islamique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article