Le blog de Jean-David Desforges

Partis à la chasse au trésor, ils finissent au tribunal

31 Janvier 2017 , Rédigé par Jean-David Desforges Publié dans #Justice

FRANCE - L'argument de la "détection de loisir" ne prend décidément plus dans les tribunaux. Il deviendrait presque une circonstance aggravante et apparaît à tout le moins comme une fausse excuse quand les explications des prévenus révèlent que ce sont des situations économiques précaires qui les poussent à parcourir les champs à la poursuite du patrimoine.

Dans la première affaire, c'est en raison de difficultés financières que le pilleur a cédé aux sirènes d'Ebay après, au minimum, cinq ans de prospection illégale. Il s'est fait pincer pour 4200 euros.

Dans la seconde, c'est aussi leurs situations économiques qui poussent les prévenus à utiliser des détecteurs de métaux. On appréciera la plaidoirie de l'avocat de la défense, à contre-courant des propos de ses clients.

J'ai toujours souligné que l'indigence était la raison première du pillage. Comment des personnes dans le besoin peuvent-elles ne pas être tentées par les publicités de boutiques de détecteurs, par ailleurs recéleuses des découvertes ? Sur ce plan, la France est à égalité avec les pays pauvres : piller pour vivre.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article