Le blog de Jean-David Desforges

Serge, le chercheur de trésors

3 Octobre 2014 , Rédigé par Jean-David Desforges Publié dans #Les chasseurs de trésor français

[FRANCE] Lu sur sudouest.fr

Serge ne souhaite pas que son nom de famille soit divulgué pour préserver l'anonymat de ses clients et de potentiels trésors trouvés chez eux.

Surtout pour ne pas être poursuivi pour ses infractions à la législation de protection du patrimoine !

par Sophie Noachovitch

Serge (1) n'avait que 10 ans, lorsqu'il a découvert son premier « trésor ». « J'étais en vacances dans les gorges du Tarn, quand j'ai aperçu un objet brillant dans une rivière. Il s'agissait d'une boucle de ceinture or et argent. » Celui que ses amis et clients appellent Monte-Cristo ou Edmond Dantès pour sa capacité à retrouver les trésors les plus incroyables, a été piqué tôt par cette passion. « Aujourd'hui encore, je ressens cette même adrénaline lorsque je trouve quelque chose, souligne-t-il. Dès tout petit, je me suis nourri de romans d'aventure. ?L'île au trésor? de Stevenson était mon livre de chevet. » Ce n'est pourtant pas armé d'une pelle et d'une jambe de bois, que Serge déterre les secrets oubliés, mais à l'aide de la haute technologie.
"Après mes études à Villeneuve sur Lot, ou je suis né et ou je viens régulièremenr visiter mes parents, et pour des missions de recherches de biens, j'ai travaillé pour le patrimoine Français et sur des sites culturels et historiques précise Monte-Cristo.
"Quand le premier detecteur de metaux est sorti sur le marche, je me suis empressé de l'acheter. Mon envie de trouver des trésors ne m'avait pas quitté". Le Villeneuvois d'origine s'équipe donc et commence à intervenir à la demande de personnes persuadés que leur grand père ou grand oncle, avait caché de l'argent dans sa vieille maison.

Peu à peu, je me suis professionnalisé, si j'exerce toujurs mon activité dans le patrimoine, j'ai fondé il y a 10 ans mon entreprise "trésor, aventure et patrimoine". je travaille avec deux autres personnes qui ont chacune une spécialité.

Equipement de pointe.
Il arrive qu'un diagnostic tresor soit demande par un notaire. Un manoir est en vente par exemple, et les propriétaires veulent s'assurer que rien n'a été laissé à l'intérieur. A l'inverse quelqu'un vient d'acheter une vieille demeure, et se demande si elle ne recèle pas quelque secret.

J'ai vu des gens prêts à tout pour retrouver quelques Louis d'or. Certains avaient désossé leur maison, arraché des parquets anciens. Pour ma part, mes intruments permettent de sonder une habitation sans l'abimer. J'ai une petite sonde avec une camera que l'on peut glisser dans un trou de plancher par exemple.
Parmi ses découvertes les plus marquantes, Serge conserve en mémoire celle d'un coffre fort. Cette famille savait que le grand père décédé avait caché une caissette avant la Seconde Guerre mondiale, décrit-il. Il leur avait dit, mais sans mentionner à quel endroit. Pendant 70 ans, le fils, puis le petit fils se sont posé des questions sur cette caissette. Dans ces cas la, les esprits s'affolent et imaginent des trésors fabuleux.
Lorsque nous avons détecté ce qui s'est avéré être un coffre-fort, enterré dans le jardin, cela a été un moment très fort. Imaginez lorsque la pioche est entrée en contact avec le metal, l'excitation était a son comble! Le coffre fort contenait des pièces d'or mais surtout énormément de papiers retracant l'histoire de la famille, un moment chargé d'émotion!

(1) Serge ne souhaite pas que son nom de famille soit divulgué pour préserver l'anonymat de ses clients et de potentiels trésors trouvés chez eux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article