Le blog de Jean-David Desforges

Le scandale des battues du patrimoine

12 Juin 2014 , Rédigé par Jean-David Desforges Publié dans #Communiqué de presse

[HALTE AU PILLAGE] En pleine actualité sur le pillage archéologique, et pendant le weekend même des Journées Nationales de l'Archéologie (!) un groupe de « chasseurs de trésors » de l’Aveyron, a détérioré ce qui pourrait être le site d'un dépôt antique. A l'occasion d'un « rallye détection » que l'on pourrait plutôt qualifier de « battue au patrimoine », les protagonistes ont creusé sans aucune méthode, détruisant la stratigraphie, et détériorant un artefact, avant de
finalement prévenir la gendarmeri
e.

Cette "quête du frisson" au détriment du patrimoineest parfaitement illégale. Ces « rallyes » font illusion aux yeux de la loi car ils consisteraient à "trouver des petits jetons métalliques cachés en amont", mais il suffit de constater l'étendue des dégâts archéologiques et historiques exhibés en toute impunité après chacun de ces "évènements", pour se rendre compte que ces jetons ne sont qu'un prétexte honteux pour légitimer le pillage pur et simple des objets découverts.

Impossible de croire en effet, qu'un « petit jeton métallique en surface » puisse expliquer le trou béant de plus de 40 cm de profondeur montré sur les photos et vidéos de la « découverte ».

Une étape de plus a aussi été franchie. Car les détectoristes arguant régulièrement que leurs détecteurs "inoffensifs" ne sondent qu'en surface, la profondeur constatée ici prouve que ces appareils, utilisés comme outil de divertissement par des amateurs, sont dramatiquement destructeurs pour notre patrimoine. Cet artefact a été exceptionnellement signalé après avoir été endommagé, mais combien de milliers d’autres précieux témoins de notre passé finissent, sans traitement ni enregistrement, dans des vitrines ou des annonces sur Delcampe ?

Nous espérons que les services archéologiques sauront faire respecter la loi. Il semble qu'il devienne urgent d'interdire ces honteuses "battues au patrimoine" sous couvert d'un "loisir" maintenant plus que jamais mis face à sa propre illégitimité.

Le scandale des battues du patrimoine

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article